27 juin 2006

INDE, Pondichery, Auroville, Gingee

Vestige d une epoque ou la France revait de se tailler un empire en Inde, les comptoirs commerciaux crees par Colbert connurent leur apogee sous Dupleix, gouverneur de la Compagnie des Indes de 1742 a 1754, qui parvint a etablir un veritable protectorat sur le sud Decan. Les anglais eurent tot fait de ruiner cette ambition coloniale. reduite a cinq confettis eparpilles a des centaines de kilometres les uns des autres - entre le Bengale (Chandernagor) le Kerala (Mahe), l Andra Pradesh(Yanaon) et leTamil Nadu (Pondichery et Karikal)- les possessions francaises vegeterent ensuitedans leur torpeur jusqu a ce que la France les restitue a l Inde en 1954. ... Vaisseau -amiral des anciens comptoirs, Pondi fleure un doux parfum de sous-prefecture sous les tropiques. Un charme desuet emane de la "ville blanche" comme on appelle ici l ancien quartier des francais qui ouvre sur le golfe du Bengale... A la fureur de l urbanisme chaotique de la "ville noire" , la "ville blanche" oppose le calme et l allure ordonnee de ses rues a angle droit, larges, propres, arborees, dont la plupart portent les noms francais (Francois Martin, Dumas, FR de la Bourdonnais, Suffren)... (extrait de grands reportages)... voila pour l histoire !

dsc02387 dsc02388 dsc02400

Vous l aurez compris, arriver a Pondichery, c est un peu quitter l Inde ou plutot decouvrir une autre Inde. Pondi est une ville paisible, le bord de mer est tres present et bien agreable avec les Indiens qui occupent la "croisette" le soir venu. dsc02392 C est pour nous aussi l occasion de redecouvrir les delices de la gastronomie francaise (pas mal de bons restau francais) mais apres deux ou trois gueuletons on realise que toutes ces calories ne sont pas adaptees a l athmosphere humide et chaude de la ville. On retourne bien vite au Thali et autres specialites indiennes plus legeres et plus interessantes pour le porte monnaie. On ne va pas bouder notre plaisir non plus, les enfants sont ravis de retrouver quelques reperes : jeux et jouets, steak frites et on peine a leur faire jouer l alternance repas indien / repas occidental.... heureusement ils trouvent reconfort aupres de Lydia qui leur concote quelques petits plats "special enfant". dsc02386

Lydia est l amie d une amie, elle vit en Inde depuis quelques 17 ans, elle va s averer etre notre guide geographique et spirituelle dans cette Inde qu elle connait bien. Les enfants goutent d abord aux joies des jeux avec son fils Tigrish, ecoutent avec attention les histoires des dieux hindous et autres recits palpitants de ses diverses aventures dans l Himalaya, et a Calcutta ou elle vecu longtemps. " Lydia, et les loups" "Tigrish kidnappes par les Hanumans (singes) a Calcutta" ... il faut dire que Lydia est une artiste, elle peint entre autre des livres pour enfants... la fusion est immediate.

Pour nous c est aussi une belle rencontre et l occasion de decouvrir ses amis (Henri super cuistot et patissier a Auroville, Max, Celina et Desigan, Coeur-pur) de sortir, de boire des coups... de s amuser quoi ! Celina et Lydia sont des francaises en Inde mais pas des expats... rien avoir avec ces derniers qui en general connaissent assez mal le peuple et le pays dans lequel ils vivent, critiquent tout... La petite difference, c est qu elles sont mariees a des Indiens. On touche doucement a la realite des castes. Lydia a epouse un Bengali Brahmane (caste la plus elevee) alors que Desigan est un Dahlit Tamoul, l oppose total. Evidemment le fait d etre francaise les eloigne de cette realite et permet ces rencontres.

Desigan est sourd-muet et nous allons avoir l occasion d apprendre un minimum de signe pour communiquer. Les enfants adorent et s essaient a ce nouveau langage fascinant. Plein de decouvertes qui nous font passer un super sejour a Pondi alors que cette ville et la region sont somme-toute assez peu exitants.

On va donc trouver refuge dans la foret d Auroville, loin de l agitation des villes de plus en plus difficile a supporter avec la chaleur. Auroville c est une communaute, http://www.auroville.org/ un grand fantasme cree en 1968 par Sri Aurobindo. http://www.ire-miraditi.org/ire/sa.html  On peut en penser ce que l on veut mais ca a au moins le merite d exister. On laisse decouvrir a ceux que ca branche !

Lydia nous trouve ce que l on appelle ici une capsule, a la Ponyfarm dsc02404 une cabane dans la foret, toit ouvert sur les etoiles et chauves-souris voletants au dessus de la moustiquaire au soir.dsc027001 On se retrouve au milieu des poneys, chevaux, 7 chats,  6 chiens ... et un ane qui aime a finir les assiettes... dsc02659 Les enfants prennent des lecons d equitation, mais attention, ici on monte a cru : pas de selle, pas de mors ! dsc02661

On en profite pour souffler un peu apres les differents trajets depuis la cote Keralaise jusqu ici ou nous avons enfin le temps de penser a ne plus rien faire: les cours des enfants nous manquent presque !!! et on se laisse aller a flaner le matin et l apres midi, a se dire que les dernieres semaines vont se derouler au rythme le plus calme du tour du monde, histoire de revenir beaux et bronzes et surtout pas trop maigrichons !!! Auroville a cette faculte d apaiser les esprits et d etre un miroir de chacun alors c est le temps de l introspection: les filles a travers tous les animaux de notre poney farm, Emile dans la musique et les grasses matinees et nous dans la tchatche de conclusion des points positifs (beaucoup) et negatifs (proches de zero). Grande explication de la vie et de la mort a l occasion de l achat d un poulet pour le diner: la gargotte qui les vend est une petite cahute en bois de 4 m carre et en fait ne vend que des betes vivantes . Alors on la choisit et quelques instants apres l avoir pese, le brave homme la pose au sol en tenant les ailes et ...hop un coup de couteau et la voila trepassee apres s etre videe de son sang. Hurlement des enfants qui decouvrent de visu que pour manger la viande, il faut d abord la tuer la bete!!! En deux mouvements la voila sur le billot pour etre decoupee a la maniere indienne puis mise dans un sac en plastique. Pendant le retour en mobylette a la maison, Faustine me fera tres justement remarquer que le sac est tout chaud... Madeleine ce soir la la jouera vegetarienne, Emile crie a l assassina, lui le gros mangeur de viande !!!

Les derniers bouquins sont lus et abandonnes et puis y a plus de librairies ou on peut se reapprovisionner alors l i-pod reprend serieusement du service !! Auroville est fait de toute nationalite (francaise et allemande apres les indiens) et on croise des allumes de la premiere vague toujours aussi utopistes aux opportunistes affairistes sans oublier les puristes qui meditent meditent et meditent encore...

Une ballade vers le fort de Gingee a quelques km de Pondichery est organise tous ensemble avec les amis de Lydia et la famille tour du monde. Desigan nous propose de faire la sortie sur 2 jours et de passer la nuit chez son ami Coeur-pur, sourd-muet lui aussi. dsc02668

On decouvre le village ou nous allons passer la nuit ainsi que la famille qui nous accueille. Merveilleusement recu par un couple de personnes agees (les parents du meilleur copain de notre ami Desigan sourd-muet). On achete a la ville voisine de l eau et des vivres pour nous tous (on arrive a 10 !!) ainsi que de la nourriture pour la famille qui vit tres miserablement. La maison est de plein pied sans eau  et les gens vivent a meme le sol avec comme unique mobilier des jarres dans lesquelles sont entasses des cereales diverse et des vivres basiques. Ils dorment a meme le sol sur des nattes de quelques mm d epaisseur, se lavent dans l arriere cour ou se trouve la cuisine (en fait un four en terre sur le sol ). Quant a la salle de bains, elle se resume a des canisses qui cachent un broc d eau et un savon. C est aussi la qu on y fait pipi, le reste c est dans le champ derriere l etable en faisant attention aux scorpions et aux serpents. Les enfants s y feront tres vite !! A  notre arrivee, on decouvre que le pere est tres malade apres un accident des champs: bouscule par une vache et un taureau, il a des contusions du haut au bas du corps et des croutes partout.dsc026701 Remy sortira la pharmacie et sera intronise medecin du village l espace de quelques heures, la presence d un blanc dans le village etant synonyme de capacite a soigner. Il donnera un leger somnifere et un Nurofen au vieil homme qui passera sa premiere bonne nuit depuis plusieurs jours sans souffrir. Un revenant le matin qui gambade presque comme un cabri, si heureux depouvoir remarcher ! On en profitera pour laisser quelques cachets pour les jours a venir.

Avant la nuit, Emile et Madeleine montreront aux enfants un jeu ramene du Cambodge qui enchantent les plus sportifs

dsc02672 dsc026791 le diner sur les feuilles de bananier est un resume de la douceur et du piment indien, meme si pour notre venue ils ont beaucoup limite le piment... dommage

On se couchera tous dans l unique piece de la maison pour une nuit bien agitee par le bruit de quelques rats, les reveils de chacun qui se tourne puis se retourne sur le sol a la recherche d une meilleure position. Emile nous reveille tous en pleine nuit en hurlant "mais qu est ce que c est que cette chevre dans la piece?" En fait il a pris les cheveux roux de Lydia dans son sari blanc pour une chevre !! Tigrish se levera pour pipi et reviendra dans la piece le pied dans la m... et le matin arrive vers 4h30 quand la maitresse de maison balaie (sport prefere des indiennes) deja le couloir ou elle a dormi avec son fils  (le mari etant sur le seul lit en corde dehors !!)

Malgre cette nuit un peu difficile et agitee, tout le monde est tres heureux d avoir passe cette soiree ensemble et l on se quitte apres avoir laisse au couple une lampe a pile, quelques medicaments et du spray anti moustique. On doit vite foncer vers le fort avant que le soleil ne tape trop fort.

dsc026751 concours de cris avec les sourds-muets !!!

La forteresse de Gingee n est pas un temple mais une place forte que les Mhogols puis les francais puis les anglais se sont appropries. Maintenant c est un endroit sacre pour les hindous et qui est un peu a l ecart des routes touristiques. Coeur-pur nous servira de guide et l on y passera d agreables heures pour finir par un bain tous ensemble, rejoint par notre chauffeur. Le retour sur Pondichery a 9 dans le taxi restera memorable !!! Vive les Ambassadors... tu peux toujours ajouter un passager !

dsc02683

L envie d une Inde plus profonde nous gagne depuis quelques jours. Par economie et parce que la mousson nous limite beaucoup sur les destinations nous n avons pas tente le petit saut dans le nord mais il est clair que l envie est tenace et on sait deja que l Inde nous reverra ...

Posté par famillechevrin à 12:43 - - Permalien [#]